Par Eric Lorphelin, Senior Managing Consultant, IBM GBS

Transformez votre business grâce au digital

Les nouvelles technologies informatiques ont un impact phénoménal sur les entreprises du BtoB, dès maintenant et pour les années à venir. Les entreprises les plus dynamiques sont en train de les intégrer. De nouveaux modèles économiques apparaissent. Parmi ces nouvelles technologies figure le Cloud.

Le Cloud, votre compagnon caché

Alors que le Cloud peut être perçu comme une innovation de haute technologie réservée aux informaticiens, la plupart d’entre nous l’utilisons déjà dans nos vies quotidiennes à la maison, en déplacement ou au travail. Lorsque vous construisez votre album photos sur Internet, lorsque vous regardez un film sur Internet plutôt que sur un DVD, lorsque vous voyez des messages publicitaires ciblés sur votre écran d’ordinateur, c’est grâce au Cloud. Lorsqu’un agent commercial utilise son téléphone comme billet d’avion, lorsqu’un responsable marketing paye en fonction de son usage un logiciel d’analyse du site internet de son entreprise, c’est grâce au Cloud.

Les clients sont habitués à tirer profit des avantages du Cloud dans leur vie privée comme dans leur vie professionnelle. Ils attendent de chaque entreprise qu’elle leur apporte les mêmes avantages. Comment alors tirer parti de cette technologie pour satisfaire davantage les clients, conquérir de nouveaux marchés, voire créer de nouveaux services ?

« Nuage »… ?Cloud 1 14-09-29

Avant de considérer les utilisations possibles, considérons d’ abord ce qui constitue le Cloud. Le Cloud (nuage) est le symbole du réseau Internet. Quand un service est « sur le Cloud », cela signifie simplement qu’il vous est apporté sur votre poste (ordinateur, tablette, téléphone) à partir de ressources accessibles par le réseau internet, sans que vous ayez besoin de savoir où elles sont. Le Cloud a été rendu possible grâce d’une part à des bandes passantes de réseau à haute vitesse et d’autre part à l’avènement de normes ou standards qui permettent la création de solutions par assemblage d’éléments compatibles et la communication entre ordinateurs.

Les entreprises de service ont alors imaginé de placer en un seul endroit des ressources (des ordinateurs, des espaces de stockage, des logiciels, etc) qui pourraient être utilisées par des internautes en grands nombres, même s’ils sont à des centaines de kilomètres de distance. L’hypothèse est que les utilisateurs n’ont pas tous des besoins aux mêmes moments ; aussi les besoins en ressources sont-ils relativement faibles au regard du nombre d’utilisateurs potentiels. Ceci permet alors de réduire considérablement les coûts des prestations et, en conséquence, d’ouvrir de nouveaux marchés, voire de créer de nouveaux services, les prix devenant accessibles.

Prenons un exemple. Si vous regardez un film à la TV, ce n’est pas du Cloud. Si vous regardez un film sur un site de Vidéo-à-la-Demande (VàD ou VOD en anglais), c’est du Cloud parce que la société de VàD va mobiliser des matériels, des logiciels, des données spécifiques pour vous apporter, via internet, sur votre écran, immédiatement et où que vous soyez, le film que vous souhaitez regarder. La vidéo à la demande a été rendue possible grâce à des réseaux à haute vitesse et à des ressources mutualisées pour tous ses clients. De son côté, le prestataire de VàD va observer des pics d’utilisation de ses services, par exemple en soirée ; il va pouvoir se tourner vers une société informatique spécialisée qui va mettre à sa disposition des ordinateurs via Internet, uniquement aux périodes de pointe. Ce service sera peu onéreux parce que ces mêmes ordinateurs pourront être utilisés pendant la journée par d’autres sociétés.

Cloud 2 -  14-09-29Cinq types de services

Pour mieux comprendre les types de services sur le Cloud, voici, sans que ce soit exclusif, cinq catégories de services Cloud aux entreprises :

  • L’IaaS (Infrastructure as a Service) est la mise à disposition de puissance de traitement ou d’espace de stockage seulement ce dont vous avez besoin quand vous en avez besoin. C’est ce qu’utilise la société de VàD aux périodes de forte fréquentation ou lorsque vous archivez vos photos sur le Cloud. En entreprise, c’est plutôt les Directions Informatiques qui utilisent ces services. Si votre responsable informatique vous dit qu’il n’a plus d’ordinateur disponible pour votre prochaine campagne, vous pouvez toujours lui parler d’IaaS.
  • Le PaaS (Platform as a Service) est un ensemble de matériels et de logiciels spécialisés qui peut être utilisé pour faciliter le développement rapide de nouveaux applicatifs ; ce service s’adresse plutôt aux responsables informatiques ; il faut que vos sachiez que c’est un bon outil pour développer en quelques semaines un applicatif tel qu’un site internet en permettant un dialogue facile entre les demandeurs (vous par exemple) et les développeurs et une rapide mise à jour en fonction des réactions des utilisateurs (par exemple vos clients).
  • Le SaaS (Software as a Service) est la possibilité d’utiliser un logiciel directement sur internet dès que vous en avez besoin, sans payer de licence annuelle. Ce nouveau mode de commercialisation du service permet à des utilisateurs occasionnels ou des PME d’utiliser à des prix accessibles les mêmes logiciels que les entreprises du CAC40 ou les utilisateurs fréquents.
  • Le DaaS (Data as a Service) est une technique permettant de donner accès à des données moyennant une redevance. C’est typiquement le cas de l’accès à des banques d’images ou des films comme la VàD. Ce peut être aussi l’accès à des données sur des marchés ou d’autres entreprises.
  • Le BPaaS (Business Process as a Service) est de la sous-traitance de processus métier de votre entreprise à des entreprises extérieures qui vont mutualiser leurs moyens informatiques et humains entre plusieurs clients. On peut y inclure le paiement en ligne, le support des utilisateurs ou le traitement de la paye.

Quelques exemples

A la lecture des lignes précédentes vous aurez déjà en tête des idées de service Cloud à utiliser ou à développer pour votre entreprise. Voici quelques exemples.
Cloud 3 - 14-09-29

  • Un service de commande de consommables sur internet en quelques semaines. Avec le PaaS, vous pouvez en quelques semaines mettre à disposition de vos clients un site internet de commandes de consommables. Ceci permet à vos vendeurs d’être libérés de ces prises de commandes de routine et de consacrer davantage de temps avec vos clients sur des sujets plus cruciaux.
  • Le lancement de campagnes marketing en SaaS. En tant que responsable marketing, vous souhaitez utiliser un logiciel qui vous permette de personnaliser, exécuter et analyser des communications et des campagnes marketing digitales  Si vous n’êtes qu’un utilisateur occasionnel, vous pouvez, grâce au SaaS, accéder à ces services pour un paiement uniquement à l’utilisation.
  • Un dialogue sur internet pour réduire les déplacements. Vous donnez à vos clients sur votre site internet la possibilité d’ouvrir une fenêtre de dialogue instantané avec votre service commercial qui va l’aider à choisir son produit, ou avec votre service technique qui va l’aider à l’installer. Ce service permet d’augmenter la part des ventes sur internet et de réduire les déplacements des commerciaux et des techniciens.
  • Une offre de formations en ligne. Vous créez une offre de formations en ligne avec des films préenregistrés et la possibilité pour vos clients d’interroger vos experts par dialogue instantané ou au téléphone.

Ces quelques exemples montrent en quoi le BtoB est en cours de transformation majeure grâce au Cloud. Le Cloud est l’occasion pour vous de fidéliser vos clients, de conquérir de nouveaux marchés et créer de nouvelles offres de services.

(1) Cet article présente le point de vue de son auteur mais ne reflète pas nécessairement les positions d’IBM.

Advertisements