Dans le cadre de son programme mondial Faculty Awards, IBM a l’honneur d’annoncer que Mme Christine Solnon, professeur en informatique à l’INSA de Lyon et chercheur au laboratoire LIRIS (UMR 5205 du CNRS) a été récompensée pour ses travaux relatifs à l’optimisation sous contraintes. Lors de la cérémonie, Eric Marincomme, directeur de l’INSA, Attila Baskurt, directeur de Liris, Frédéric Faure, du CNRS et Frédéric Allard, Vice Président du IBM France Lab, ont pu félicité Christine Solnon pour son travail sur le projet Optimod’Lyon.

SAMSUNGLe Faculty Award est décerné à l’issue d’une compétition internationale, sur la base de critères tels que l’innovation et la valeur éducative : en 2013, 90 projets provenant de 79 universités de 22 pays différents ont été récompensés. Le jury IBM est composé de vice-présidents, Fellows (chercheurs émérites), Distinguished Engineers (ingénieurs éminents) et d’experts dans différents domaines techniques.

Cette remise de prix confirme l’importance de la recherche et de l’innovation chez IBM depuis plus de 100 ans. Avec 12 laboratoires dans le monde (dont le 3ème en France hors US) et 6 478 brevets déposés en 2012, IBM est un acteur majeur dans ce domaine.

Professeur Christine Solnon – Les algorithmes d’optimisation combinatoire au service de la prédiction du trafic pour le Grand Lyon

Après une première collaboration réussie avec Patrick Albert, actuel leader du CAS France (Center for Advanced Studies d’IBM) sur un projet concernant « l’optimisation par colonies de fourmis », Christine Solnon est soucieuse de mettre ses compétences au service de la résolution de problèmes d’optimisation sous contraintes notamment pour rendre la ville plus « intelligente », donc plus durable. Depuis 2012, Mme Solnon collabore à nouveau avec les équipes IBM dans le cadre du projet Optimod’Lyon, piloté par le Grand Lyon. L’objectif de ce dernier est de collecter, centraliser et traiter l’ensemble des données de la mobilité urbaine sur une plateforme unique et de créer des services innovants qui faciliteront les déplacements et la vie des usagers. Elle travaille notamment avec M. Philippe Laborie, spécialiste IBM de l’optimisation sous contraintes et de M. Thomas Baudel, responsable IBM du projet Optimod’Lyon.

optimod_« Le projet Optimod’Lyon est à la fois une application concrète qui a un impact sur notre vie de tous les jours et un vrai défi intellectuel à résoudre et c’est ce qui en fait un projet passionnant » déclare Christine Solnon. « En effet, travailler avec des données qui dépendent du temps nécessite qu’on introduise de l’intelligence dans nos algorithmes ; on ne peut pas compter uniquement sur la puissance des super calculateurs. »

Le premier cas d’application sur lequel travaille Mme Solnon dans le cadre du projet Optimod’Lyon est l’optimisation des tournées de véhicules de livraison.


Pour en savoir plus sur le programme Faculty Awards :
https://www.ibm.com/developerworks/university/facultyawards/index.html

Publicités