Recherche

Une Education en mouvement by Josiane Gain

Enseignement | Recherche | Innovation

Témoignage : Inside IBM, c’est quoi ?

Cet article a été rédigé par les étudiants du Master 2 DMI Panthéon-Assas dans le cadre de leur newsletter mensuelle, DataMag. Suivez-les sur Twitter! Merci à Julia Balanyuk, Jonathan Gorin, Mehdi Mehiri pour leur travail, ainsi qu’à leurs professeurs Madame Gollety et Monsieur Militaru.

Si vous avez envie de rejoindre l’aventure Inside IBM, vous pouvez participer à la dernière édition de l’année 2017 🙂

m2 pantheon assas 1

Aujourd’hui c’est le 28 septembre, journée atypique du calendrier du master I3M/DMI d’Assas, nous avons la chance de passer une après-midi hors des murs de l’université organisée au siège social d’IBM France.

Première étape : récupération des badges

Un accueil original est réalisé par des volontaires, en panama, de différentes équipes d’IBM (Les IBMers comme ils aiment s’appeler), ils nous donnent nos badges et nous dirigent vers la première étape de la journée, une conférence. Sur le chemin, un hall fourmillant d’étudiants et d’IBMer, nous donne une bonne opportunité pour une photo souvenir.

Conférence

DSCF1500.JPG

Le grand amphithéâtre est surprenant aux airs de salle de cinéma. D’ailleurs la conférence débute ainsi par un court film dans lequel une série de IBMers expliquent ce qui s’est passé dans l’entreprise l’année de leur naissance. On voit ainsi une série d’employés puis leurs enfants exposer les évolutions de leur entreprise. Un format original mais étrangement addictif. On se retrouve assez rapidement IBMer nous-mêmes, avec l’envie de découvrir la suite!

Cette vidéo atteint son objectif, suite à son visionnage, on se découvre rapidement un élan d’affection pour ce groupe et son histoire. On a envie de les rejoindre, de participer à cette aventure…

Les deux organisateurs de cette journée, Jimmy Leroy et Inès Chassagneux, montent ensuite sur scène. Après un discours de bienvenue, ils nous expliquent le déroulé de la journée. Deux parcours sont prévus, le premier se compose d’une visite du centre d’innovation ainsi qu’une activité (escape game, atelier IBM cloud et conférence global tech outlook) et le deuxième d’ateliers.

Pour une meilleure implication des participants, un concours complète les activités avec une série de gagnants : le meilleur elevator pitch, le meilleur temps d’escape game et la meilleure photo de la journée.

Nous sommes alors répartis dans les différents ateliers et parcours selon les préférences d’inscriptions à cette journée. Avec une autre étudiante du master DMI, je me dirige vers le parcours Entreprenariat.

Atelier Scale Zone

DSCF1458.JPG

Nouvelle salle, plus intime. Sur les centaines de participants à cette journée, une bonne vingtaine participe à cet atelier. L’accueil est royal : café et autres boissons sont à disposition ainsi que 4 membres de l’équipe Scale Zone d’IBM.

La Scale Zone, ainsi que nous l’a été présentée, est une zone de rencontre d’entreprises et de start-ups, son but, leur permettre de travailler ensemble avec le soutien logistique d’IBM. Elle fonctionne sous forme de saisons de 6 mois durant laquelle elle héberge une dizaine de start-ups liées par le thème choisi pour la saison, actuellement il s’agit des objets connectés.

Quel est le but de l’atelier ? Former des groupes de 6 personnes travaillant sur un des acteurs de la Scale Zone, un IBMer, un startuper ou le CEO d’une entreprise dans le but de trouver des solutions selon la méthode du « Design thinking ».

Le travail sur la CEO a été assigné à mon groupe. Première étape – trouver ce que la CEO va penser, dire, faire et ressentir lors d’une journée type. Seconde étape – répartir ces différentes trouvailles sur une journée type : arrivée au travail, travail sur l’entreprise du matin, travail pour les clients le matin, les mêmes travaux l’après-midi pour ensuite un évènement mondain le soir. Les idées fusent, du besoin de café jusqu’au étapes réelles de son travail. Cela nous a conduit à l’étape suivante, trouver son besoin réel afin d’y «prototyper» une solution. Quelques secondes plus tard, même si cela nous a en réalité pris deux heures, notre elevator pitch a été trouvé mais non sélectionné pour le concours, au contraire de celui de ma camarade.

Cet atelier se termine et nous retournons vers le hall d’IBM, pour quelques instants avant la dernière conférence de la journée.

Celle-ci est marquée par les discours du directeur d’IBM France et celui des organisateurs de la journée, des témoignages d’anciens stagiaires et apprentis devenus aujourd’hui IBMers témoignent avant de dévoiler les résultats du concours. Une étudiante de notre master a gagné le prix, avec son groupe, du meilleur elevator pitch.

L’après-midi se termine par un cocktail durant lequel les étudiants et les IBMers peuvent discuter et échanger sur leurs parcours respectifs.

 

Atelier : dans la peau d’un consultant Blockchain

DSCF1514.JPG

Dans le but de découvrir les différents métiers du digital et du conseil, l’activité « Dans la peau d’un consultant » permettait d’avoir un aperçu sur les enjeux et les problèmes rencontrés par les experts du secteur, jusqu’aux solutions proposés en passant par la méthode utilisée.

Des ateliers ludiques (jeux de rôles, escape game, énigmes etc.) nous ont permis de comprendre des concepts clés comme la blockchain, le design thinking, l’intelligence cognitive, la digitalisation.

A titre personnel, j’ai pu participer à l’atelier Blockchain; Luca Comparini (Responsable Blockchain France d’IBM) était en charge de l’initiation et de l’apprentissage de cette nouvelle technologie afin de transmettre sa connaissance et son expertise aux potentiels «IBMers».

L’atelier a commencé par une définition de la technologie qui est (pour faire simple) un registre distribué et sécurisé -grâce à la cryptographie- fonctionnant sans organe centrale de contrôle.

Le design thinking nous a permis, par la suite, de clarifier notre méthode de travail. Pour cela, il était nécessaire de commencer par se mettre dans la peau de l’utilisateur afin de comprendre sa vision et de répondre plus précisément à ses besoins : synthétiser par l’acronyme KYC (Know Your Custumer).

Par conséquent, Alice : 27 ans, assistante Marketing; Bob:  30 ans, conseiller bancaire et Charlie : 35 ans, assureur ; sont sortis de notre imagination.

Après s’être imprégné du personnage et de son caractère, il fallait réfléchir à un changement de situation dans la vie du client – en l’occurrence Alice – et identifier les problèmes et les inconvénients engendrés par ce changement (par exemple les attentes et problèmes lors de démarches administratives dues à un déménagement dans un pays étranger).

Lorsque que ces notions ont été identifiées, alors (et seulement à cette étape) une solution est envisagée.

Si nous reprenons l’exemple, la banque d’Alice possède certains documents administratifs (RIB, domiciliation, téléphone etc.); la blockchain permettrait, dans ce cas, de créer une sorte de réseau (entre la banque et les acteurs du pays d’accueil) dans lequel Alice pourrait autoriser sa banque à transmettre ses documents à un ou plusieurs acteurs de son choix (agence immobilières, entreprise d’électricité, fournisseur d’accès internet etc.). Grâce au consensus établi par la blockchain utilisée et au tiers de confiance décentralisé, la valeur des documents issus de sa banque serait reconnue par les différentes entités.

Les avantages pour Alice sont multiples : gain de temps, simplicité dans les démarches administratives, efficacité dans la gestion de son changement de situation personnelle.

En conclusion, cet atelier nous a permis avant tout de faire de nouvelles rencontres, de poser des questions sur demain, d’avoir une approche du potentiel des nouvelles technologies avec une mise en application de la technologie blockchain tout en découvrant les locaux d’IBM.

Résumé de la journée

Ce fut une après-midi passionnante nous permettant de découvrir une société qui non seulement a aidé à façonner le monde digital mais qui continue à être innovante, elle a une histoire qui dure. Les ateliers nous ont instruits sur le «design thinking» et sur la création d’un elevator pitch.

Il ne nous reste plus qu’à remercier IBM pour leur accueil et les responsables du Master DMI pour cette après-midi qui a plus que tenu ses promesses, elle fut très formatrice, en relation directe notre master et nous a donné l’envie de vite rejoindre la vie professionnelle.

 

Publicités

Retour d’expérience : Ambassadeur Junior IBM à Grenoble Ecole de Management

Aucun texte alternatif disponible.

En parallèle de notre parcours en école de commerce il est possible de s’investir dans une multitude de projets annexes particulièrement formateurs notamment : devenir ambassadeur pour une entreprise.

Le rôle d’un ambassadeur est de représenter une entreprise et sa marque au sein de son campus.  Cela permet à l’étudiant de développer sa connaissance de l’entreprise avec ce lien privilégié créé. De plus, être ambassadeur implique de gagner en compétences valorisables : communication digitale, évènementiel, Relation avec les tiers.

Actuellement étudiant à Grenoble Ecole de Management j’ai endossé le rôle d’ambassadeur d’IBM lors de mon Master 1 avec deux de mes camarades. Je suis particulièrement curieux et friand des sujets qui portent sur l’innovation et la technologie, c’est pourquoi IBM m’a particulièrement attiré.

Notre objectif :  augmenter la visibilité d’IBM sur le campus de Grenoble Ecole de management et gagner en compétences (communication digitale/ évènementiel et relationnel / créativité / gestion de projet)

Pour cela nous avons opté pour une communication axée digitale en créant la page facebook « GEM – IBM Ambassadeur », grâce à celle-ci nous avons pu communiquer les offres de stages ainsi que différentes actualités sur IBM et sur la technologie en générale. C’est sur cette page que nous avons pu relayer la communication de nos différents projets.

Ainsi nous avons cette année entrepris 3 projets en collaboration avec IBM :

  • L’organisation d’une conférence IBM dans le cadre du festival géopolitique de Grenoble Ecole de Management sur le thème de la ville.

Le festival organise plus de 100 conférences et accueille plus de 12000 visiteurs.  L’intervenant a donc traité de la problématique des « smart cities » devant une salle comble.

Pour la prochaine édition le festival traitera du thème de l’avenir des Etats-unis US, IBM sera-il toujours de la partie ?

  • Pilotage et accompagnement du projet du concours WATSON à GEM.

Chaque année, 10 étudiants de Licence 3 de Grenoble École de management organisent un concours de pitch sur le thème de l’expérience cognitive. Ayant nous-même grandement participé à l’édition précédente, nous avons aidé cette équipe dans leur tâche. Cela fut très enrichissant de partager nos expériences et de réfléchir à l’évolution du projet.

Cette année le lauréat avait traité de de l’autisme et Intelligence artificielle.

Ce concours s’accompagnait d’un cycle de conférence et de la présence de Start-Up, cette année Yann Lechelle Vice Président de Snips (Entreprise spécialisée dans les chat bot utilisant l’IA) nous a fait l’honneur de sa présence.

  • La visite du Siège d’IBM France à Bois Colombes

Enfin, en collaboration avec IBM, nous avons organisé une session de visite du siège d’IBM réservés aux étudiants de Grenoble Ecole de Management.

Au programme : visite du client center et Global Industry Solution Center, de la Scale zone , session de networking et de recrutement

 

  • Point d’orgue de notre expérience d’ambassadeur : La visite des coulisses technologiques de Roland Garos

Pour nous remercier pour notre travail de l’année, l’équipe des relations universitaire d’IBM nous a fait l’honneur de nous inviter pour une journée à Roland Garros.

>> Article <<

Cette visite fut l’occasion de prendre conscience de l’importance des moyens technologiques mis en place dans un évènement d’une telle importance. Lorsqu’on est que du côté utilisateur on ne se rend pas forcément compte de l’envers du décor et des moyens mis en place.

Autre point marquant : la fréquence des cyber-attaques sur le site de Roland-Garros d’où l’importance grandissante des systèmes de cyber-sécurité.

https://scontent-frx5-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/19030492_1945670532356287_1513553292975253913_n.jpg?oh=f9537202123f630c70947a2ff34afd59&oe=5A0A5157

 

Cette expérience fut finalement très enrichissante de par les personnes que nous avons rencontrées mais aussi de par les qualités développées. Une expérience à recommander en somme 

Page Facebook : https://www.facebook.com/IBMambassadeursGEM/ Pour suivre toutes les actualités

Benoit Prigent https://www.linkedin.com/in/benoitprigent

Une journée de rêve à Roland Garros

groupe 1.jpg

Le 11 juin, IBM France a eu le plaisir de recevoir 18 étudiants pour une journée exceptionnelle à Roland-Garros. Les étudiants ont été récompensés pour avoir participé ou lancé à leur propre initiative de superbes actions avec IBM !

  • Les étudiants ayant remporté le GP Watson à GEM
  • Les étudiants ayant remporté le concours MindFhack organisé à Lyon et dont l’équipe gagnante avait présenté le projet le plus cognitif.
  • Les étudiants ambassadeurs d’IBM à Grenoble Ecole de Management (GEM) pour leur implication auprès d’IBM.
  • Les étudiants du concours 5e Set de l’EDHEC

premier match.jpeg

Les étudiants ont eu la chance d’être reçu pour un petit déjeuner au village à l’espace IBM. C.Herrenschmidt a présenté les nouvelles vidéos du partenariat IBM / Roland Garros. Puis Odile Perraudin a levé le voile sur les coulisses technologiques et le rôle d’IBM en back office concernant la technologie pour produire les statistiques et aussi la sécurité du site internet de Roland Garros. Dans cet espace travaille une équipe en cyber-sécurité pour lutter contre les attaques informatiques qui sont recensées et  qu’on peut suivre en direct sur écran. Les étudiants ont également découvert la zone de production TV en entrant à l’intérieur d’un camion régie.

coulisses techno.jpeg

Le camion régie

Bien entendu il y a aussi eu des matchs de tennis 😉

  • Sur le court Suzanne-Lenglen, dans la loge d’IBM au premier rang, afin d’assister à la finale du Trophée des Légendes pour les – de 45 ans et les + de 45 ans. Voici les gagnants :

– de 45 ans

Sébastien Grosjean
Michaël Llodra

+ de 45 ans

Mansour Bahrami
Fabrice Santoro

deuxième match

En fin de journée, ils ont pu rester et assister sur grand écran à la Finale Messieurs.

Pour l’ensemble des étudiants cette journée restera un excellent souvenir gravé dans les mémoires.

La révolution de l’Internet des Objets (IoT)

 

L’Internet des objets (IoT) explose ces derniers temps et se place comme un incontournable des innovations du monde de demain. Cette technologie construit progressivement le début d’une relation durable entre les Hommes et les objets afin de faciliter la vie des particuliers mais également des entreprises. Mais, plus précisément… Quel est le potentiel de l’IoT et sa place parmi les autres technologies du moment ?

Lire la suite

Comprendre les Millennials… et anticiper les Z qui arrivent !

Il était une fois un Jeune ravi de posséder une mobylette et une radio lui permettant d’étendre sa recherche amoureuse et d’écouter sa musique dans sa chambre, à l’abri du poste familial trônant dans le salon. Deux générations plus tard, le Jeune s’amuse du 48h Chrono La Redoute et du CD/DVD vierge permettant de recevoir tous les produits des catalogues quasi instantanément et de graver ses musiques pour les offrir à ses petites copines… Tout cela fait sourire le Millennial, ce Jeune de la génération Y né entre 1985 et 2000, lui qui exige tout immédiatement. 

Lire la suite

Si toi aussi tu veux faire autre chose avec un PC que de jouer à Candy Crush

A 22 ans, Romain Willmann, étudiant à emlyon business school et ancien stagiaire IBM a déjà lancé un cours de développement Web dans son école, (il est désormais étudiant – professeur), rédigé un livre sur sa passion afin d’initier tous les étudiants de business schools à l’informatique et à la programmation, et été lauréat de l’IBM Faculty Award… Et toi ? #CoupDePression

Lire la suite

INSIDE IBM : Où sont passés les cookies ? (et autres découvertes intéressantes)

200 étudiants – 20 écoles concernées – 1 après-midi – 8 sujets abordés en un temps de préparation record … C’est le défi que s’est lancé IBM en ouvrant ses portes jeudi 16 mars à des étudiants curieux de découvrir ce qui se cachait derrière ces 3 lettres emblématiques. Verdict … ?

Lire la suite

MindFhack – Une nouvelle vision pour l’innovation

 

Les hackathons et autres Startup Weekend fleurissent partout : ils sont le régime préféré des innovatores ! Mais, pour des événements prônant l’innovation, les formats déjà très éprouvés évoluent peu. Les projets, souvents irréalistes et rarement pérennisés ne bénéficient pas de l’accompagnement nécessaire pour se réaliser. Si la transdisciplinarité est déjà bien exploitée comme catalyseur de créativité, bien d’autres facteurs pourraient s’y ajouter pour faire du hackathon une réelle expérience de création.

C’est face à ces constats que nous avons créé MindFhack, le premier hackathon « augmenté ». Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑